La foule était dense, le dimanche 17 août 2014, au Pont Bailey.

Les communes de Pont-Farcy et Pleines-Oeuvres, communes associées, ont commémoré la libération de leur secteur, le 2 août 1944, par les GI's de la 35e DI. Emmené par la musique municipale, le cortège s'est rendu de la Mairie à la stèle de la Libération, dans un premier temps. Après un dépôt de gerbe par le Maire, Christian Baude, suivi de dépôt de fleurs par le public, la musique a interprété les hymnes français et américain.

La cérémonie du souvenir s'est ensuite prolongée avec le déplacement du cortège vers le Pont Bailey. « Ce pont militaire, vestige de la Bataille de Normandie, a traversé la Manche pour devenir un ouvrage clé du port artificiel britannique à Arromanches. Puis, à partir de 1958, il fut transféré à Fourneaux (50) pour enjamber la Vire. Menacé de destruction en 2008, il a été restauré et remonté sur le bord de la Vire, à Pont-Farcy, grâce à l'association qui s'était alors créée avec Christopher Long comme président », a commenté Simon de Lautour, le nouveau président de l'association les Amis du Pont Bailey.

Une forte délégation britannique, dont le colonel Bruce Dayson et Ray Yeowell, officier de la marine royale, était présente à cette cérémonie. Plusieurs porte-drapeaux se sont par ailleurs joints aux porte-drapeaux locaux. Un grand pique-nique, suivi d'une soirée musicale swing a conclu cette fête de la Libération.

Source : d'après Ouest-France

 

 

Charte graphique et animation: Châ Haziza
Site re-créé par Emil CHERICHEȘ Webdesign, SEO, Linux Admin. Propulsé par Joomla Open source CMS